Corinne Chauvet

Son parcours

Depuis l’enfance, Corinne Chauvet dessine et travaille l’argile. Elle va apprendre la théorie lors de ses études d’histoire de l’art et d’art plastiques en France, à l’université Paul Valéry Montpellier, et en Espagne dans la ville de Barcelone, dont elle sera diplômée avec mention, mais c’est en Angleterre qu’elle découvre véritablement la pratique à l’université de Leicester. Elle poursuit sa formation de sculptrice en côtoyant divers ateliers. Après avoir travaillé pour la diffusion de la culture pendant 10 ans, elle devient véritablement professionnelle en 2009. Amoureuse de la terre, qui offre une multitude de possibilités d’expressions, elle développe des échanges avec des amis céramistes et sculpteurs. Récemment, elle a été accueillie en résidence d’artistes à Shigaraki au Japon, et à Leon en Espagne. Elle a reçu de nombreux prix de sculptures en France et a exposé à Bruxelles et au Japon dans le cadre d’une résidence d’artistes.

Son oeuvre

La terre permet de transmettre directement les émotions, celles de Corinne Chauvet viennent chercher la douceur humaine et le fou rire. Ses moines bouddhistes représentent le côté positif que chacun d’entre nous essaie de cultiver. Le travail de la terre contribue à la sensation de vie et d’énergie que l’artiste capte comme des instantanés photographiques. Assurément, le spectateur se laisse vite séduire par l’émotion et les fous rires presque communicatifs.

IMG_0210

IMG_0212

IMG_0213