Content-Security-Policy: upgrade-insecure-requests; Zoritchak - Galerie Rikia FerrerGalerie Rikia Ferrer

Zoritchak


zoritchak

Yan ZORITCHAK est né 1944 à Zdiar, en Slovaquie.
Il fait ses études artistiques à l’Ecole des Arts Décoratifs de Bratislava puis à l’Ecole Supérieure du Verre Appliqué de Zelezny Brod (1959-1963) et à la Haute Ecole des Arts Appliqués de Prague (1963-1969).

Depuis 1970 Yan ZORITCHAK vit et travaille en France, où ses mérites sont reconnus depuis de nombreuses années puisqu’il a été nommé Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres en 1987.
Yan ZORITCHAK est l’un des artistes verriers les plus créatifs de notre époque. Il est l’auteur de nombreuses  séries de sculptures présentées dans des lieux prestigieux, aux titres évocateurs d’éblouissants voyages dans l’univers: Fleurs polaires, Arctique et Antarctique, Fleurs célestes, Lacs d’espace, Rochers errants, Espaces, Jardins célestes, Nova, Messagers….

Il est également un talentueux chercheur et théoricien qui participa au tout début de l’aventure d’un centre d’art hors du commun, le Centre International de Recherche sur le Verre et les Arts plastiques, aujourd’hui implanté à Marseille.

Les œuvres de Yan ZORITCHAK sont présentes dans plus d’une cinquantaine de collections publiques en France et dans une douzaine de pays étrangers, en Allemagne, Australie , Belgique, Chine, Hongrie, Japon, Pologne, Slovaquie, Suisse, Tchéquie, Ukraine et USA . Depuis 1973 l’artiste a réalisé plus de 80 expositions personnelles en Europe, aux USA et au Japon. Il est le lauréat de prix internationaux prestigieux.

Yan ZORITCHAK est un passionné d’astronomie et son parcours artistique a été fortement influencé par les étoiles. Le Dr Karol Malinak écrit à ce sujet: “il les scrute, les observe, les examine et communie avec elle. Il reçoit les signaux et messages célestes, les traduit et les retranscrit en langage d’art, créant  ainsi une œuvre unique, document onirique, récit de voyage imaginaire, dialogue avec l’univers, tendant vers les cimes de la beauté et de l’harmonie.”

Crédit photo : pedrosphoto